Marcos Marin

Marcos Marin, né au Brésil le 12 septembre 1967, est le fils d’un producteur de cinéma et d’une chanteuse lyrique.

Dès l’âge de cinq ans Marcos suit les cours de piano classique au conservatoire de musique de Sao Paulo. Très jeune, il démarre une carrière de pianiste virtuose et vient étudier la musique en France à Angers. En même temps, il se passionne pour la peinture.

A la Cité des Arts à Paris en 1990, Marcos rencontre Vasarely. Intrigué par le travail de ce dernier, Marcos Marin se lance dans l’aventure de l’art optique. Avec succès, puisque deux prix viennent couronner ses œuvres : le prix Fiat pour son œuvre sur Christophe Colomb fêtant les 500 ans de la découverte de l’Amérique (Musée Fiat de Turin) et le prix Collection Philips pour celle sur Mona Lisa.
Durant cette décade, Marcos Marin joue un rôle important dans le développement culturel entre le Brésil et la France pour l’AIAP UNESCO.

En 2000, il emménage aux USA, à Miami Beach, où il installe son atelier. 2003 est l’année de sa première sculpture monumentale. Elle sera exposée à Coconut Grove Convention Center à l’occasion de l’inauguration de la grande foire d’art Arteamericas. Il gagnera le concours "Best of Florida".

En 2004 à Art Basel, Marcos Marin fait la connaissance de Delphine Pastor, qui, séduite par son talent, l’invite à venir exposer à Monaco. L’inauguration de l’exposition –qui comporte un magnifique portrait de la Princesse Grace, aujourd’hui au nouveau musée de Monaco- a lieu quelques jours après la mort du Prince Rainier. Le Prince Albert demande alors à Marcos Marin de dessiner le monument officiel dédié à son père. Cette œuvre monumentale est dévoilée le 18 janvier 2006 à l’entrée du Cirque de Fontvielle.
En 2006, Marcos Marin rencontre le styliste et mécène, Pierre Cardin, qui lui offre la possibilité de réaliser des œuvres de grand format dans l’atelier de Lacoste.
Entretemps, Marcos Marin travaille au Portugal avec Stanley Ho dans le cadre du cinquantenaire du Casino d’Estoril. Le mécène offrira à l’artiste deux médailles d’honneur : l’une remerciant l’artiste pour l’exposition consacrée à la galerie du Casino et l’autre pour le portrait Stanley Ho réalisé à Macao.
En 2009, invité au Japon dans le cadre de l’amitié Brésil-Japon, l’artiste obtient la reconnaissance pour l’ensemble de son œuvre.

Le monument "Jean Cocteau" sculpture optique est devoilé au publique em septembre 2011 a la Citadelle de Ville- franche-sur-mer, premiére oeuvre publique historique dans le territoire français de Marcos Marin.

L’artiste vit et travaille désormais à Monaco.